L'église Saint Vaast

L'église comporte un clocher et une nef romane du 12ème Siècle. Le choeur est construit au 13ème siècle.
L'église conserve des  oeuvres du 14ème  au 17ème siècle, notamment une vierge à l'enfant en pierre polychrome, un autel-retable comprenant une huile sur toile de la Nativité.
On y trouve les statues de Saint Pierre, Saint Onuphre, Saint Evêque, le curé d'Ars, Notre Dame de Pitié, Sainte Thérèse de Lisieux, Notre Dame de Lourdes, Saint Antoine de Padoue, Saint Benoît.
Mais surtout la statue de Saint Vaast avec son ours. Pourquoi est-il représenté avec un ours ?
La légende dit qu'au 6ème siècle, aprés avoir catéchisé Clovis, Saint Vaast arrive à Arras. La cité croupit dans une complète incurie, l'église est en total abandon. Saint Vaast entreprend de nettoyer l'intérieur de l'église quand soudain les habitants appellent à l'aide, un monstre dévore les bêtes et les gens, c'est un ours ! Arrivé devant celui-ci, Saint Vaast lui ordonne au nom de Dieu de quitter les lieux. Par bonheur, l'ours se radoucit et s'en va. Nul ne reverra la bête.
Comment cette statue avec son ours est-elle arrivée dans l'église ?
Nos anciens ont raconté qu'à la suite d'une épidémie de la peste, des paroissiens sont allés à pied d'Émanville à Arras, chercher la statue de Saint Vaast qui avait le pouvoir de chasser le mal et ainsi guérir les paroissiens de la peste. C'est depuis cette période, sans doute très lointaine, que l'église d'Émanville est appelée "Eglise Saint Vaast" car auparavant l'église s'appelait " église Saint Pierre", d'où la présence d'une statue de Saint Pierre.
On y trouve également, une plaque commémorative à la mémoire du révérend Père Léon Dufay, curé d'Émanville de 1911 à 1921 et missionnaire à l'île Maurice, mort héroïquement en décembre 1924 à bord de la "Cigale" en feu, après avoir instruit, baptisé et absout les naufragés.

horloge eglise 2.jpg
eglise 2.jpg
horloge eglise 1.jpg

Depuis 1947, est organisée la fête de la moisson le dernier dimanche de Juillet. L'église, lors de la messe de la moisson, était ornée des produits des récoltes jusqu'en 2017 . Autrefois, une croix de buis et de feuillages bien taillés faisait l'objet d'une procession.
L'idée est venue de l'Abbé Paillard, qui, nommé curé d'Émanville en 1945, a proposé cette messe de la moisson. Autrefois, la fête du village avait lieu le dernier dimanche d'août sans doute pour fêter la libération d'Émanville par les canadiens qui eût lieu le 31 août mais aussi pour correspondre à la fin de la moisson - d'où son nom.
De nos jours, à cette occasion une fête communale y est organisée avec kermesse, concert, vide grenier, retraite aux flambeaux, feu d'artifice et bal public.
Depuis 2013, deux cadrans offerts par le Club des épis ont été installés sur le pignon ouest et sur le clochet face sud.

interieur eglise.jpg

La paroisse d'Émanville est rattachée à la communauté paroissiale  Sainte Austreberthe de Pavilly-Austreberthe.
Pour toutes les démarches, s'adresser au presbytère de Pavilly. Tél: 02 35 91 02 51